L’Amin Théâtre

previous arrow
next arrow
Slider

Christophe Laluque invente des spectacles où le texte et l’oralité de la langue sont au centre. À travers la recherche d’espaces scénographiques au pouvoir d’évocation poétique fort, il crée un écrin où se laisse entendre et imager le texte ; un espace où le spectateur se laisse conter une histoire, dont il dessine les lignes et les contours par son imagination.

L’Amin Théâtre a été fondé par Christophe Laluque en 1994. De sa première création, Aden Arabie de Paul Nizan, la compagnie tient son nom : Amin, c’est le bateau sur lequel embarqua l’auteur.



Implantée en Essonne depuis ses débuts*, la compagnie réside aujourd’hui à Grigny, où elle défend un projet de création artistique et de rencontre avec les habitants : le TAG. Elle mène aussi un projet de résidence à Fontenay-sous-bois (94) et un autre dans la Communauté de Communes du Val Briard (77).

L’Amin Théâtre reçoit le soutien de l’Etat (Politique de la Ville), le ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Île-de-France), la Région Île-de-France, le Conseil départemental de l’Essonne, la ville de Grigny.
La compagnie est en partenariat artistique et pédagogique avec l’École Départementale de Théâtre (EDT91), en partenariat technique avec TICE pour le Théâtrobus.
L’Amin Théâtre est également soutenu pour des projets spécifiques par la Fondation SCF, l’ONDA, la Fondation de France, la CAF, Arcadi, la Fondation HSBC pour l’éducation.



 


Cliquez pour dérouler les repères chronologiques de la compagnie