Projet « Récits d’une fuite » / Théâtre en prison

Projet « Récits d’une fuite » / SPIP Antenne de Fleury Mérogis

En 2016, le metteur en scène de l’Amin Théâtre, Christophe Laluque, et Simon Pitaqaj, de la compagnie Liria Teäter, ont collaboré dans le cadre d’un projet de deux créations : Mirad, un garçon de Bosnie et Nous, les petits enfants de Tito. Ces deux spectacles ont pour dénominateur commun le thème de la fuite sur fond de guerre en ex-Yougoslavie.

D’un côté, le jeune Mirad. Réfugié en France dans une famille d’accueil, il choisit de retourner en Bosnie-Herzégovine pour retrouver sa mère disparue. Sur son chemin, le jeune garçon se confronte au déracinement, à la violence et la souffrance sans perdre l’espoir et le désir de vivre grâce à l’amour de sa famille.

De l’autre, un adolescent originaire d’un petit village du Kosovo. Accompagné de son père, il quitte son pays ténébreux en direction de Paris, la ville lumière où tout semble possible. Mais à son arrivée aux portes de la capitale, le rêve fera place à la désillusion.

Que fuyons-nous, pourquoi, vers où ? A quel meilleur avenir rêvons-nous ? A l’image des deux jeunes adolescents, nous proposons à un groupe de détenus de la maison d’arrêt de FLeury-Mérogis de raconter l’histoire d’une fuite, entre réalité et fiction. Suite à la représentation du spectacle Nous, les petits enfants de Tito, Simon Pitaqaj et Christophe Laluque les accompagneront dans l’écriture et le récit public de leur histoire. Les comédiens de Mirad, un garçon de Bosnie interviendront également dans quelques ateliers afin d’apporter aux détenus des clés de lecture et de mise en jeu d’un texte. Ils leur feront également découvrir le texte d’Ad de Bont avant la représentation du spectacle en fin de projet.

Objectifs

– Découvrir des textes et des auteurs contemporains par la pratique théâtrale

– Apprendre les clés d’écriture et de lecture théâtralisée

– Développer la capacité de création

– Favoriser et valoriser le travail collectif

– Développer une dynamique de travail par le plaisir de l’écriture et du jeu théâtral

– Développer l’aisance orale et corporelle

– Renforcer la confiance en soi