Le Manuscrit des chiens II : Quelle merveille !

 

Mise en scène – Christophe Laluque
Texte – Jon Fosse / Traduction – Terje Sinding, L’Arche Éditeur
Avec Marc Soriano, Irina Solano, Marc Baylet-Delperier et Cécile Cholet
Scénographie et création lumière – Franz Laimé
Musique et création sonore – Nicolas Guadagno
Création vidéo – Frédéric Bonnet

Dans ce deuxième tome, Olav est un chien des fjords. Couché dans le grenier de la remise à bateau, il s’interroge sur la ronde des saisons et sur la raison de ce froid hivernal. Pourquoi ne pas aller rendre visite à son ami Bård, le chien des forêts ? Parler avec ce vieux garçon, mais chien des forêts endurci comme lui, lui changera les idées. Sauf qu’en chemin, Olav croise sur la route deux chiennes élégantes et distinguées. Comment va-t-il réussir à oublier le poil noir et lisse de ces merveilleuses créatures ?
(L’Arche Éditeur)
Le Manuscrit des chiens II : Quelle merveille ! est le seul récit de la trilogie dans lequel il n’y a pas d’humain. Les chiens sont seuls confrontés à leurs semblables. Le vieux chien Olav sort de sa solitude et va devoir se faire une place parmi les autres, tandis que sa timidité se confronte à ses désirs. Les autres parlent fort, se font remarquer, manigancent et se servent de lui. Or c’est en restant ce qu’il est, timide, réservé et ignorant, qu’il va presque malgré lui trouver l’amour de sa vie.

MDC II

« … et il est si surpris qu’il ne sait plus quoi dire ou penser,
car jamais on ne lui a demandé si on pouvait se coucher
contre lui, et qu’est-ce qu’il va répondre à ça ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *