Notre histoire en 11 dates

1994 : Christophe Laluque est sélectionné aux rencontres Charles Dullin (Val-de-Marne), il monte Aden Arabie de Paul Nizan et donne à sa compagnie le nom du bateau sur lequel s’embarqua l’auteur : Amin.

1996 : L’Amin s’implante en Essonne et développe de nombreuses actions de sensibilisation dans plusieurs villes.

2004 : La compagnie est accueillie à Viry-Châtillon et y développe une résidence d’implantation en partenariat avec le Conseil Général et la DRAC Idf.

Septembre 2005 : L’Amin prend la direction du théâtre de l’Envol de Viry-Châtillon, et y propose un théâtre de qualité en direction des scolaires et du tout public.

Septembre 2006 : La compagnie transforme un bus en théâtre de poche et crée le Théâtrobus.

2009 : L’Amin développe un partenariat avec la Belgique (Théâtre de l’Ancre / Jean-Michel Van Den Eyden) avec le festival Kicks ! regards sur le jeunesse

Septembre 2011 : L’Amin devient compagnie associée du Théâtre Dunois, théâtre pour l’enfance et la jeunesse à Paris (13e) pendant 3 ans.

Janvier 2012 :  L’Amin inaugure et développe un nouveau lieu : La Friche. Dans le cadre de l’École du Jardin Planétaire des Lacs de l’Essonne à Viry-Châtillon, en partenariat avec le Conseil général de l’Essonne. La Friche se définit comme un nouvel espace d’accueil, de production et de création des arts vivants contemporains, notamment orientés vers les thématiques de la biodiversité, de la nature et des jardins.

Mai 2013 : L’Amin bénéficie, au sein de la Friche, du soutien de la région Ile-de-France dans le cadre du dispositif  « Fabrique de culture ».

Octobre 2014 : L’Amin gagne son procès contre les nouveaux élus de Viry Châtillon qui tentaient d’interdire le public à la Friche.

Décembre 2015 : L’Amin devient compagnie conventionnée par la DRAC Idf.

Janvier 2016 : L’Amin commence 2 résidences de 3 ans : à Fontenay-sous- bois (94) et sur l’intercommunalité du Val Bréon (77). Actions culturelles, créations et diffusions des spectacles sont au programme.