L’Amin Compagnie théâtrale

L’Amin est en résidence sur Grigny et Viry-Châtillon, en partenariat avec le Conseil départemental de l’Essonne, le Conseil régional d’Ile-de-France et la DRAC Ile-de-France.

Les créations

Le choix des textes et les mises en scène sont de Christophe Laluque. Il défend principalement un théâtre tout public qui s’appuie sur des auteurs contemporains à travers l’expérimentation artistique et l’exploration de nouvelles formes. Dans ses spectacles, il crée volontiers des passerelles avec la musique,  la danse et les nouvelles technologies. Par souci de réalisme, le jeu des comédiens tend à être plutôt minimaliste, permettant à chacun, enfants comme adultes, de s’identifier à l’histoire à travers ses différents niveaux de lecture. Les lumières et la scénographie prennent une grande grande place, dans une esthétique épurée très affirmée. Implantée en Essonne depuis 1996, l’Amin a toujours eu pour objectif de diffuser les écritures contemporaines. Christophe Laluque cherche ainsi un théâtre en prise avec la réalité en montant les textes de Patrick Lerch, Jon Fosse, ou encore Mario Batista. Il n’hésite pas à s’emparer de textes plus atypiques comme ceux de Gilles Clément ou de faire des commandes à des auteurs contemporains comme Marc-Emmanuel Soriano.

Les actions culturelles sur le territoire

La résidence permet également à l’Amin de monter de nombreuses petites formes diffusées sur le territoire, autour des cultures étrangères ou sur les jardins par exemple : L’homme qui plantait des arbres, Pi Po Pierrot, Dédale et Icare, Peur du loup, L’ours qui avait une épée… Diffusées sur les quartiers dans le Théâtrobus (bus transformé en théâtre de poche), au sein des structures partenaires (foyers, épiceries sociales, écoles, MJC…) ou lors des événements locaux (Fête des Lacs, Fête des associations, etc…), ces petites formes permettent à l’Amin d’aller à la rencontre de la population et participent ainsi à son action de démocratisation culturelle, en complément de ses actions culturelles de territoire.

La Friche

Après avoir dirigé et développé le théâtre de l’Envol durant 6 ans, L’Amin ouvre La Friche (Salle du Jardin Planétaire) en janvier 2012 : ancienne friche industrielle de la Communauté d’Agglomération des Lacs de l’Essonne. L’Amin y accueille d’autres compagnies en résidence de création, en lien avec un travail important en direction du public. A la fois « Centre culturel associatif » grâce au conseil général de l’Essonne, et « Fabrique de culture » grâce à la région Ile de France, l’installation dans ce lieu atypique, au coeur d’une zone industrielle, est l’occasion pour l’Amin de poursuivre son travail sur le territoire et d’en faire un lieu d’échange et de partage.